Campagne Soyons Solidaires,


(Mention de source : SBMFC)

Je me présente, le Major (Ret) Jay Feyko, et j’aimerais vous inviter à nous aider à changer les choses. 

Comme beaucoup de Canadiens, le sport a, en grande partie, fait de moi la personne que je suis aujourd’hui. Les bienfaits que m’a apporté le sport au cours de mes 22 années de service au sein des Forces armées canadiennes sont manifestes. J’ai constaté que les sports d’équipe et la culture militaire avaient de nombreux éléments en commun tels un profond sentiment de camaraderie et une volonté collective d’atteindre un but ou de remplir une mission. 

Cette constatation s’est confirmée dans le cadre des opérations et encore davantage après mon déploiement en Afghanistan en 2003-2004. Mon affectation a pris fin soudainement lorsqu’au cours d’une patrouille, un attentat-suicide à la bombe a été perpétré à quatre pieds de notre véhicule, tuant un membre de notre peloton et blessant deux autres membres ainsi que moi-même. J’ai subi de multiples blessures graves causées par des éclats d’obus, notamment la perte de la vue dans l’œil droit. 

Dans mon parcours vers le rétablissement, le fait de côtoyer des modèles et la volonté de retrouver autant que possible la personne que j’étais avant ma blessure sont une source d’inspiration. Le sport a joué un rôle important dans mon rétablissement initial, à la fois mental et physique, et m’a donné l’occasion de reprendre contact avec mes pairs et d’accepter ma nouvelle réalité. 

En 2010, j’ai entendu parler du programme Sans limites et sa philosophie m’a interpellé. C’est d’ailleurs ce qui me permet de poursuivre mon cheminement vers le rétablissement. Maintenant que j’exerce les fonctions de gestionnaire supérieur du programme Sans limites, j’ai l’immense privilège de prendre appui sur mon expérience pour aider les militaires actifs et les vétérans, dont la vie a été changée du tout au tout par suite du sacrifice dont ils ont fait preuve en servant leur pays, à soutenir leur rétablissement et réadaptation grâce au pouvoir transformateur du sport.
 
Sans limites a appuyé plus de 4 500 militaires qui ont subi une blessure ou contracté une maladie physique ou mentale, et le programme continue de prendre de l’ampleur. Au cours des deux dernières années, le nombre de demandes de soutien provenant de militaires souhaitant se reconstruire a augmenté de 105 %. Cette hausse est attribuable aux résultats positifs de ce programme. Le mot s’est passé rapidement, et je suis fier d’être en mesure d’accompagner mes pairs sur la voie de l’adaptation et du rétablissement. 

Je vous invite à vous joindre à moi pour changer les choses et aider d’autres militaires et leur famille. Votre soutien est essentiel afin de démontrer à ces courageux Canadiens et Canadiennes qu’ils ne sont pas seuls et que nous sommes là pour leur donner de l’espoir et les appuyer dans leur cheminement vers le rétablissement.  


Pour ma patrie, 
 
Major (Ret) J. M. Feyko, MSM, CD
Le gestionnaire supérieur du programme Sans limites

P.-S. En ce temps de l’année, votre don déductible d’impôt va directement aux programmes destinés à aider les militaires à surmonter leur maladie ou blessure physique ou mentale et contribue à accroître la résilience des familles. Merci. 
 
Haut